La chimiothérapie, définition et fonctionnement.

July 2024
Traitements

Pour traiter un cancer, un des traitements les plus anciens et les plus répandus est la chimiothérapie.

Qu’est-ce que la chimiothérapie ?

La chimiothérapie est un traitement qui utilise des médicaments, ayant pour objectif de détruire les cellules cancéreuses en les empêchant de se multiplier ou de se propager dans le corps. Ce traitement est souvent très efficace mais affecte aussi bien les cellules cancéreuses que les cellules saines ce qui peut entraîner des effets secondaires comme la perte de cheveu, la fatigue, les nausées et vomissements ou la suppression du système immunitaire.

Quels sont les modes d’administration d’une chimiothérapie ?

Plusieurs voies d’administration sont possibles : par une injection intraveineuse (c’est-à-dire dans une veine), une injection sous-cutanée (c’est-à-dire sous la peau) ou encore par voie orale (c’est-à-dire une prise de médicaments sous forme de comprimés ou de gélules). La chimiothérapie fait partie des traitements systémiques (par opposition aux traitements locaux comme la chirurgie et la radiothérapie).  

Selon les tumeurs, la réponse à une chimiothérapie peut varier. En fonction des pathologies, il existe des protocoles de chimiothérapie différents; protocole qui inclut la fréquence d’administration, la durée totale du traitement ou encore le temps d’une perfusion. Par ailleurs, la chimiothérapie est un traitement par cycle. En effet, la totalité des cellules cancéreuses n’est pas forcément éliminée dès la première injection. Il faut alors réitérer le traitement plusieurs fois pour qu’il soit plus efficace. Entre chaque cycle, des périodes de repos sont imposées au patient afin que ses cellules normales, perturbées par la chimiothérapie, se rétablissent.

Quels sont les types de chimiothérapie ?

Il existe plusieurs types de chimiothérapies, selon l’origine de la tumeur à traiter. On retrouve notamment, les agents altérants de l’ADN, les antimitotiques et les inhibiteurs de l’enzyme de réparation de l’ADN.

Une tumeur cancéreuse est caractérisée par une prolifération trop importante de cellules. Les agents altérants de l’ADN, aussi appelés agents alkylants, vont venir former des liaisons avec l’ADN des cellules, interrompant son processus de réplication. Cette intervention va provoquer la mort de la cellule, mettant ainsi un terme au développement de la tumeur.

Les cellules se reproduisent par un processus de division cellulaire appelée mitose. Les antimitotiques vont ralentir la prolifération des cellules en bloquant cette division.

Enfin, les cellules dont l’ADN est endommagé sont réparées par des enzymes. Les enzymes sont des protéines activant certaines réactions chimiques dans le corps. Les inhibiteurs de l’enzyme de réparation de l’ADN interviennent à ce niveau en bloquant ce processus de réparation causant ainsi la mort de la cellule cancéreuse.

Des nouveaux traitements par chimiothérapie, parfois en association avec d’autres traitements, sont régulièrement mis sur le marché et doivent, au préalable, passer par des phases d’essais cliniques. Vous pouvez vous renseigner sur ces essais de chimiothérapie en vous connectant sur la plateforme Klineo.

Sources : Institut Gustave Roussy, Société canadienne du cancer, Institut national du cancer, Planet vie (ENS)

Associations de patients

Collectif Triplettes Roses

Agir pour les femmes atteintes d'un cancer du sein triple négatif

Découvrir cette association ->
Patients en réseau

Développer des communautés pour les patients et leurs proches.

Découvrir cette association ->
France Asso Cancer et Peau

Prévention - Accompagnement - Recherche pour les cancers de la peau

Découvrir cette association ->