Espace informations

Questions fréquentes

Les cancers de la peau se caractérisent par une multiplication incontrôlée et anormale au niveau des tissus de la peau (tissus cutanés). Il existe deux catégories principales :

  • les carcinomes (environ 90 % des cas)
  • les mélanomes (environ 10 % des cas)

D'autres types de cancers de la peau existent également, tels que le carcinome à cellules de Merkel, le sarcome de Kaposi et le lymphome cutané, mais ils sont beaucoup moins fréquents, représentant moins de 1 % des cancers de la peau.

Le score TNM est un système de classification utilisé pour évaluer le stade d'un cancer, planifier le traitement et prédire le pronostic.

Dans le mélanome, on recherche notamment:

  • Le T, qui décrit la taille et l'étendue de la tumeur
  • Le N, qui indique si le cancer s'est propagé aux ganglions lymphatiques voisins
  • Le M, qui indique si le cancer s'est propagé à d'autres parties du corps, appelées métastases

(voir tableau ci-dessous)

On peut trouver cette information sur le compte rendu anatomopathologique ou un compte rendu de consultation.

NB: Sur la plateforme Klineo, il s’agit d’une version simplifiée du stade TNM. Il ne faut sélectionner, dans les champs de recherche, que le 1er chiffre qui suit la lettre (ex: “pT1c N0i+ M0” = “T1N0M0”)

Tableau de classification TNM pour les mélanomes

Au stade localisé : le traitement de première intention est chirurgical. D’autres traitements peuvent également être utilisés (chimiothérapie,radiologie…).

Au stade localement avancé/métastatique : les traitements incluent la chirurgie, la radiothérapie, l’immunothérapie et la chimiothérapie.

Le carcinome basocellulaire a rarement la capacité de métastaser (c'est-à-dire qu'il a peu de chances de donner naissance à des tumeurs secondaires dans d'autres parties du corps).

Chirurgie : La chirurgie est le traitement principal pour les carcinomes basocellulaires. Différentes techniques de chirurgie peuvent être utilisées en fonction de la taille, de la localisation et des antécédents médicaux (excision chirurgicale, chirurgie de Mohs, curetage, cryochirugie, Curetage-Électrocoagulation...).

Traitements locaux : Les traitements locaux sont possibles. Parmi ces traitements :

  • Photothérapie dynamique: Une crème contenant une substance photosensible, particulièrement bien absorbée par les cellules cancéreuses, est appliquée sur la tumeur. Celle-ci est ensuite exposée à une source lumineuse de forte intensité, provoquant la destruction des cellules cancéreuses. Ce traitement peut être associée à l’application d'une crème : l'imiquimod (ALDARA, ZYCLARA).
  • Chimiothérapie locale sous forme de crème. Exemple : le 5-Fluoro-Uracile (5-FU).

Radiothérapie : La radiothérapie consiste à utiliser des rayonnements (on dit aussi rayons ou radiations) pour détruire les cellules cancéreuses en bloquant leur capacité à se multiplier. On parle d'un traitement locorégional des cancers. Dans le cas des carcinomes basocellulaires cutanés, la radiothérapie est proposée en première intention lorsque la chirurgie n’est pas possible. La radiothérapie peut être aussi prescrite à la suite d’une chirurgie, c’est ce qu’on appelle un traitement adjuvant.

Chimiothérapie : Il s'agit d'un traitement qui utilise des médicaments puissants pour détruire les cellules cancéreuses en les empêchant de se multiplier ou de se propager dans le corps. Dans le cas des carcinomes basocellulaires cutanés, la chimiothérapie peut être proposée sous forme de :

  • Chimiothérapie locale sous forme de crème. Exemple : le 5-Fluoro-Uracile (5-FU).
  • Chimiothérapie par voie intraveineuse si le carcinome basocellulaire cellulaire a envahi des régions voisines ou s’il s’est propagé. Exemple : Cisplatine (PLATINOL AQ) seul ou associé au Paclitaxel (TAXOL).

Traitement ciblé : Une thérapie ciblée est un traitement médicamenteux qui vise spécifiquement des anomalies ou des altérations génétiques ou moléculaires présentes dans les cellules cancéreuses ou d'autres cellules malades.

Immunothérapie : : L’immunothérapie est un traitement qui vise à stimuler les défenses immunitaires de l'organisme contre les cellules cancéreuses. Dans le cas des carcinomes basocellulaires cutanés, l’immunothérapie souvent utilisée est le Cemiplimab (LIBTAYO).

Il existe d'autres traitements disponibles via les essais cliniques. Grâce à Klineo, vous pouvez trouver les essais cliniques qui conviennent à votre situation. Pour cela, il est important de saisir les traitements reçus afin de trouver des essais cliniques pertinents. On peut trouver cette information sur le compte rendu de consultation récent.

Associations de patients

France Asso Cancer et Peau

Prévention - Accompagnement - Recherche pour les cancers de la peau

Découvrir cette association ->